Pourquoi anticiper les changements ?

Une organisation de travail peut être assimilée à un écosystème dont l’équilibre contribue à la fois à l’efficience de la production et à la préservation de la santé des salariés. L’introduction d’un changement, qu’il soit organisationnel et/ou technique, vient toujours modifier cet équilibre. Les conséquences, positives ou négatives, peuvent s’observer sur différentes dimensions du travail :
– La clarté des rôles et des tâches,
– La charge de travail,
– L’autonomie individuelle ou collective,
– Le sentiment de justice organisationnel,
– Le sens du travail
Il est donc important d’anticiper le plus en amont possible les conséquences d’un changement sur les conditions de travail des salariés : il s’agit d’un enjeu de performance (puisqu’est en jeu l’adhésion des salariés au projet, et donc leur engagement futur), mais aussi de santé au travail (anticiper les risques professionnels à venir)
L’étude d’impact humain et organisationnel du changement, en confrontant le travail prescrit (la façon dont est pensé le travail) avec le travail réel (la façon dont on travaille vraiment) permet de dégager des hypothèses sur les conséquences du changement et d’élaborer des pistes d’actions de correction. C’est donc un à la fois un outil stratégique de conduite du changement, et un instrument au service de la prévention des risques professionnels.

Publics

L’étude est destinée à éclairer les conséquences socio-organisationnelles et humaines de tout changement, qu’il soit lié à la mise en œuvre :

  • d’une nouvelle technique,
  • d’un process,
  • d’un outil
  • d’une organisation du travail.

Objectifs

Il s’agit d’analyser l’impact du changement sur différentes dimensions socio-organisationnelles :

  • Les Activités et métiers
  • Les risques professionnels (physiques et psychosociaux)
  • La dimension RH : Compétences, recrutement, formation, rémunération et carrière
  • Le Mode d’organisation et de management

Méthodes

L’étude d’impact organisationnel et humain du changement mobilise les techniques des sciences sociales :

  • Analyse du travail réel (entretien et observation du travail)
  • Analyse du système de prévention des risques
  • Analyse et accompagnement de retour d’expérience sur des phases de test.
  • Analyse du modèle socio-organisationnel de l’entreprise et de son évolution possible
  • Analyse du projet de changement

Durée du diagnostic

La durée de l’intervention est variable, en fonction des enjeux de la demande et du périmètre concerné par le projet de changement (nombre de services concernés, variété des métiers…). En général, elle est comprise entre 8 à 20 jours.


Coût du diagnostic

Pour un devis gratuit, nous vous invitons à nous contacter