Pourquoi agir sur l’absentéisme ?

L’absentéisme est un phénomène désorganisateur à tous niveaux de l’organisation : pour le gestionnaire, il est synonyme de coûts supplémentaires, de dégradation de la qualité du service ou du produit. Pour les managers, l’absentéisme complique les tâches de prévision et d’organisation, et génère une forte insécurité. Pour les collègues, il est source de tensions, complique la coopération et peut être associé à un vécu d’injustice.

Le phénomène est complexe et résulte toujours d’une multiplicité de causes. Pour autant, les études sur l’absentéisme convergent sur un point central : l’absentéisme est révélateur du fonctionnement de l’organisation, de l’attrait qu’elle recèle pour les salariés. Il est un témoin sensible de l’adaptation du travail à l’homme, et de la satisfaction qu’il y trouve.

Mais, l’absentéisme reste un phénomène profondément énigmatique dont le sens n’est pas donné a priori, et qui requiert un travail méthodique d’analyse, d’interprétation et de partage au sein de l’organisation.

Publics

Le Diagnostic de l’absentéisme est destiné aux entreprises souhaitant comprendre et agir sur l’absentéisme existant dans leur organisation. Il permet de développer une politique de prévention de l’absentéisme.


Objectifs

Le diagnostic de l’absentéisme répond aux enjeux suivant :

  • Prendre la mesure du phénomène grâce à une analyse quantitative
  • Comprendre le phénomène par le moyen d’une analyse qualitative
  • Elaborer un plan d’actions de prévention de l’absentéisme
  • Définir des indicateurs de suivi pertinents et construire des outils adaptés (tableau de bords etc…)

Méthodes

Deux focales doivent être adoptées pour cerner et comprendre le phénomène :

  • L’analyse globale, statistique, de l’absentéisme permet de comprendre et de suivre l’évolution de « l’architecture » de l’absentéisme : quelles sont les populations les plus concernées, par quels types d’absence, avec quelles régularités… Elle se fait sur la base d’entretien et d’analyse de données
  • L’analyse fine et « clinique » du phénomène est complémentaire. Elle permet d’interpréter les causes profondes de l’absentéisme et de faire émerger des pistes d’action cohérentes avec la réalité du travail. Elle mobilise les méthodes de l’entretien, de l’observation du travail et/ou d’enquête par questionnaire.

Nous préconisons la mise en place d’un Comité de pilotage du diagnostic, afin de partager les résultats et observations, de co-construire l’analyse et d’identifier des pistes d’actions.


Durée du diagnostic

La durée de l’intervention est variable, en fonction des enjeux de la demande et du périmètre concerné par le diagnostic. En général, elle est comprise entre 8 à 20 jours,


Coût du diagnostic

Pour un devis gratuit, nous vous invitons à nous contacter